Machines guidées, poulies, barres, ... ou haltères pour la musculation ? Sébastien Dubusse, blog musculationfitnesspassion

par Sébastien Dubusse  -  22 Mars 2016, 10:56  -  #À SAVOIR

Machines guidées, poulies, barres, ... ou haltères pour la musculation ? Sébastien Dubusse, blog musculationfitnesspassion

 

Bonjour les sportifs ! :-)
 
Voilà une question intéressante qui est d'ailleurs
souvent posée !
 
Même si personnellement je pense que les haltères sont
irremplaçables, je vais détailler, les avantages et inconvénients
de ces différents choix, afin de vous éclairer au maximum.
 
 
 Titre 1.
LES MACHINES.
Avantages.

 
Actuellement, les machines sont très nombreuses, il faut
dire qu'on a vraiment fait un sacré bon en avant, il est fini
le temps où on entraînait l'arrière des cuisses (ischios)
avec des semelles de fonte, et où on réalisait le développé
incliné le dos sur un sac, appuyé contre un mur !

Beaucoup de machines sont à systèmes de goupilles (il y a
d'autres systèmes aussi), que vous placez dans la pile de
plaques selon le poids que vous souhaitez soulever, mais il
existe aussi des machines à air comprimée, où vous appuyez
sur un bouton pour augmenter la résistance et sur un autre
pour la diminuer.

Sur d'autres machines encore, il faut charger à l'aide de
plaques de fonte, mais elles sont un peu plus rares
maintenant, car le côté pratique est toujours mis en avant !
 
Les machines sont idéales pour les débutants, car elles
ne demandent pas la maîtrise et la rigueur que demande
l'utilisation d'haltères ou d'une grande barre, elles
offrent donc une grande facilité d'exécution de
l'exercice.

En effet, il n'est vraiment pas facile pour un débutant de
développer simultanément deux haltères au dessus de la
tête, pour ne citer qu'un exemple.
 
Les machines permettront donc aux débutants de se
familiariser aux différents exercices, ce qui permettra par
la suite de passer aux charges libres !

Un des grands avantages vient du fait que comme il n'y
a aucune recherche de l'équilibre, il s'ensuit donc une
meilleure concentration sur le muscle exercé, ce qui
permet d'aller plus loin dans l'effort, bien plus loin
qu'avec des charges libres, et de ce fait de forcer vos
muscles à se développer d'avantage !
 
Sans parler de la sécurité que procurent les machines !

Dans la plupart des cas il sera inutile de charger et
décharger les poids, comme c'est le cas pour les barres (et
haltères).

Si vous avez des problèmes de dos vous pouvez aisément
remplacer le squat avec charge libre (barre sur le haut
du dos), par de la presse à cuisses avec le dos bien calé
sur un dossier !

Une chose est certaine, c'est que les machines offrent
le confort et la sécurité !
 
 
 
Inconvénients.
 
Elles ne respectent pas toujours votre morphologie
(biomécanique humaine), ce qui peut amener à des blessures
sur le long terme et des douleurs plus ou moins
importantes, alors si vous ne vous sentez pas à l'aise sur
une machine n'hésitez surtout pas à la régler en fonction
de vos besoins (de votre morphologie), si celle-ci le
permet bien entendu.

Elles ne permettent pas (toujours) des mouvements vraiment
naturels et travaillent beaucoup moins les muscles
stabilisateurs du corps, par exemple si vous comparez un
développé sur machine pour les épaules avec un développé
avec haltères, vous comprenez très vite la différence, car
d'un côté il faut en gros pensez uniquement à pousser la
charge, et de l'autre, à pousser tout en contrôlant la
charge, ce qui est une toute autre histoire !
 
 
 
Titre 2
LES POULIES.
Avantages.
 

Elles offrent une tension musculaire constante dans le
muscle exercé, par exemple lors du travail du biceps à la
poulie debout, lorsque que vous êtes en position 
bras presque tendus, la tension est toujours constante, alors 
qu'avec les haltères vous n'aurez presque plus de tension
musculaire en fin de mouvement.

Prenons également l'exemple de l'élévation latérale d'un
bras debout, à la poulie vous aurez une tension constante
du début à la fin du mouvement, alors qu'avec un haltère
vous aurez une tension en haut mais plus rien en bas, telles
sont les lois de la résistance !

Le système de goupille pour les poulies est vraiment
très pratique, inutile de charger et décharger sans
arrêt les poids !

 



Inconvénients.
 
Je n'en vois pas vraiment si ce n'est que les systèmes de
poulies hautes et basses, vous offrirons une grande variété
d'exercices certes, mais pas autant qu'avec les haltères, à moins
d'être bien outillé en petit équipement adaptable pour le travai à la poulie !
 
 
 
Titre 3.
LES BARRES.

 
Elles sont une excellente alternative entre les machines et
les haltères !
 

Avantages.
 
Contrairement aux haltères, l'équilibre à fournir est
moindre, car le déplacement de la charge demande moins de
contrôle.

Elles vous permettront de déplacer des charges
beaucoup plus lourdes qu'avec les haltères, elles sont
donc idéales pour la prise sérieuse de masse musculaire.

Par exemple, si votre maxi au développé couché à la barre
est de 100 kilos, il vous sera plus difficile de contrôler
et de soulever deux haltères de 50 kilos en même
temps, et c'est valable pour beaucoup d'exercices !
 
 
 
Inconvénients.
 
Elles peuvent rendre les poignets douloureux lors des curls
pour biceps par exemple, surtout avec les barres droites,
voilà pourquoi il existe des barres courbées aussi appelées
barres <EZ>, qui sont moins traumatisantes pour les
poignets, mais qui ne corrigent pas toujours le problème.

En effet, certaines personnes ont l'angle du coude qui est
fort marqué, c'est le fameux Valgus (c'est l'angle
d'ouverture du coude qui correspond à l'angle entre le
bras et l'avant-bras), il est plus fréquent chez la femme,
la barre courbée limitera donc les tensions excessives au niveau
des poignets.

 

Vous trouverez tout ce dont vous avec besoin chez mes partenaires.

L'amplitude du mouvement est réduite, contrairement à
celle qu'offrent les haltères, et vous ne pourrez pas
travailler un côté à la fois (travail unilatéral) !
 

 

 
Titre 4.
LES HALTÈRES.
Avantages.

 
L'utilisation d'haltères comporte beaucoup d'avantages.
 
Comme ils demandent beaucoup de contrôle, ils sollicitent
au maximum les muscles stabilisateurs, vous travaillez donc
plus de muscles, et qui dit travailler plus de muscles dit
aussi brûlez plus de calories et mieux stimuler la croissance
musculaire !
 
Ils sont idéals pour travailler la coordination neuro-
musculaire (relation cerveau-muscle).
 
Par exemple, lors du développé couché avec haltères, il
vous faudra bien contrôler la charge (en effet, il faut
empêcher que les haltères partent de gauche à droite
et d'avant en arrière).

Vous serez aussi certain de lever le même poids du
côté gauche que du côté droit, contrairement à la
barre, où lorsque par exemple lors des curls avec barre
droite, il est possible que vous travaillez un bras plus
intensément que l'autre (le bras droit peut aider le
gauche et inversement), ce qui n'est pas le cas avec les
haltères, ce qui donne une symétrie parfaite !
 
Ils permettent toutes les prises de mains possibles,
pronation, neutre, supination, semi-pronation, semi-
supination tout en permettant la rotation des poignets,
par exemple lors du développé Arnold, ce qui est
impossible à réaliser avec une barre !

Ils offrent une amplitude (liberté) de mouvement sans
précédent, par exemple lors du développé couché avec
barre, une fois que celle-ci à touchée la poitrine, vous ne
pourrez descendre plus bas, alors qu'avec les haltères vous
le pourrez tout en étirant d'avantage les pectoraux, un muscle bien
étiré lors d'un mouvement favorise aussi sa contraction.

Ils sont beaucoup plus naturels, car ils respectent à
merveille votre propre morphologie (biomécanique
humaine), et ça n'importe quel bon culturiste vous le dira !
 
Mais aussi, si vous réalisez un développé épaule avec barre,
surtout derrière la nuque, il y aura un risque de vous cogner la
barre sur les cervicales (et sur le nez pour les développés
devants), surtout en fin de série, lorsque la fatigue
s'installe, alors qu'avec les haltères aucun problème de
ce type, voyez ! :-)
 

 
Inconvénients.
 
Je n'en connais pas, si ce n'est que dans certains
exercices, ils vous empêcheront de prendre aussi lourd
qu'avec la barre, mais bon, où est le problème, ce qui
compte en musculation c'est bien l'intensité non ?
 
Et puis la force n'est pas synonyme de volume
musculaire !

Ils demandent à fournir un très gros effort de
concentration (coordination neuro-musculaire), afin
d'obtenir un mouvement parfait !
 
Essayez de réaliser un développé devant avec barre et
de passer immédiatement à ce même exercice, mais
cette fois-ci avec deux haltères, et vous comprendrez très vite
ce qu'est la coordination neuro-musculaire ! :-)


Une chose est certaine, les haltères c'est vraiment le TOP !
 


Conseil du jour.


 Mieux vaut une série bien faite que quatre baclées et mal
 exécutées,
à très bientôt pour le prochain post, 
 bien sportivement, Sébastien Dubusse.

 

No Pain, No Gain => Pas d'efforts, pas de récompenses !

 

SUIVRE TOUTE MON ACTUALITÉ.

 

Des questions ? Des commentaires ! N'hésitez surtout pas, je me ferai un plaisir d'y répondre ! :-)

 

Vous aimez ce blog et souhaitez le soutenir, sachez que vous pouvez contribuer à son soutien en passant simplement par mes partenaires, merci.

N'hésitez pas à liker et à partager, merci. ;-)

 

CATÉGORIES.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :