Arrêter de fumer - Les effets sur votre corps, pour Sébastien Dubusse, blog Musculation/Fitness Passion

par Sébastien Dubusse  -  12 Décembre 2018, 11:32  -  #SANTÉ-BIEN-ÊTRE-AUTRES

Un grand bonjour à tous et à toutes, c'est avec grand plaisir que je vous présente ma boutique en ligne, n'hésitez pas à commander, merci et à très vite ! https://direct.foreverliving.fr/ref/330001401765

 

CATÉGORIES.

 

 

Un grand bonjour à toutes et à tous et soyez les bienvenus sur un nouvel article invité de Yann qui va faire plaisir et en aider plus d'un !

Arrêter de fumer - Les effets sur votre corps, pour Sébastien Dubusse, blog Musculation/Fitness Passion

 

 

Titre 1.

 

Arrêter de fumer, les effets sur votre corps.


Dans cet article, nous allons voir les bienfaits qui se passent dans votre corps au bout du premier jour
jusqu'à la première semaine.


Nous allons voir aussi ce qui se passe de la première semaine au premier mois.


Du premier mois à la première année, et de la première année au reste de votre vie.

 

 

 

 

 

Titre 2.


De 1 jour à 1 semaine.


Le monoxyde de carbone.


Le monoxyde de carbone que vous aviez l'habitude de consommer en fumant commence déjà à partir au
bout du premier jour.


Pour vous résumer ce que c'est que le monoxyde de carbone.


C'est une molécule présente dans toutes les fumées.


De la fumée qui sort de l'échappement de votre véhicule jusqu'à la fumée du feu de bois.


Cette molécule a la particularité de remplacer les molécules d'oxygène de notre sang.

 

 


L'oxygénation de vos muscles.


Du premier jour à la première semaine, vos muscles commenceront à consommer de nouveau de
l'oxygène.


Ce n'est pas qu'ils ne consommaient pas du tout d'oxygène, loin de là.


C'est juste qu'environ la moitié des molécules d'oxygène étaient remplacées par le monoxyde de carbone.


C'est une des raisons pour lesquelles les fumeurs ont tant de mal à monter deux étages d'escalier sans être
épuisé.


Dès le premier jour, l'oxygène commence à remplacer le monoxyde de carbone présent dans vos globules
rouges.

 

 

 


L'appétit.


C'est une des raisons qui explique pourquoi on grossit.


Le fait d'arrêter de fumer engendre inévitablement une augmentation de votre appétit.


Ceci est tout à fait normal, la cigarette agit comme un coupe-faim.


Donc, dans les premiers jours de votre arrêt, vous allez avoir tendance à bien manger.


Ceci entraîne cela, dans les premiers temps de votre arrêt, vous risquez de prendre un peu de poids.

 

 


Niveau de dopamine.


C'est là que ça commence à se compliquer.


Les industriels ajoutent chimiquement de la dopamine dans leurs produits.


C'est pour cette raison qu'il est si difficile de se détacher du tabac.


Votre cerveau s'est naturellement adapté à l'apport quotidien de dopamine fourni par la cigarette.


Une fois que celle-ci est absente, les récepteurs restent vides alors qu'ils devraient être pleins.


C'est pour cette raison que l'on se sent si mal quand on commence le sevrage du tabac.


Cela dépend d'une personne à une autre, mais dans l'ensemble tout le monde est sur les nerfs.

 

 


Votre corps commence à se régénérer.


La première heure de votre arrêt, votre corps commence déjà à se régénérer.


Il commence déjà à évacuer toute la crasse que vous avez emmagasiné tout le temps ou vous fumiez.


Il n'est pas rare non plus que les anciens fumeurs qui commencent leur arrêt sont pris d'une toux dans les
premières heures voir les premiers jours de leur arrêt.


Le corps commence déjà à évacuer les substances nocives qu'il a emmagasiné.


Il se produit la même chose quand quelqu'un sort d'une maison en feu.


Il est en quelque sorte intoxiqué par les fumées.

 

 

 

 

 

 

Titre 3.


De la première semaine au premier mois.


Votre niveau de cortisol se stabilise.


Le cortisol est la molécule naturelle du stress.


Du premier jour à la fin du premier mois, votre corps a tendance à produire le cortisol de façon aléatoire.


Il n'y a qu'au bout d'une certaine période que votre taux de cortisol va se mettre à se réguler.


Il se sera stabilisé au bout d'environ trois semaines à un mois.


Après 1 mois, votre taux de cortisol redeviendra celui d'un non-fumeur.


En effet, quand vous fumiez encore, votre niveau de cortisol, au moment donné ou celui-ci été produit,
était supérieur à la production d'un non-fumeur.

 

 


Votre odorat commence à revenir.


De la première semaine au premier mois, votre odorat commencera doucement à revenir.


Vous commencerez à ressentir des odeurs que vous ne sentiez pas avant.


Par exemple, vous commencez à sentir les fumeurs qui viennent de fumer une cigarette.


Cette fameuse odeur de tabac froid commencera à vous piquer les yeux.


S'il y a un restaurant rapide près de chez vous, type pizzeria ou kebab, vous commencerez à percevoir
l’odeur de chez vous, même si celui-ci se trouve à 150 m.


Vous perdrez la sensation d’être enfumé.


Vous allez perdre cette fameuse sensation que vous avez quand vous fumiez.


Cette fameuse sensation où vous avez l'impression d'être dans un nuage de fumée.


Situation désagréable que vous avez après avoir fumé votre première cigarette.


Ces sensations s'évaporent au bout d'une à deux semaines.
 

 

 

 

Fin du sevrage.


De trois à quatre semaines, votre période de sevrage sera terminée.


Arrivé à ce stade, vous pouvez d'ores et déjà vous dire que le plus dur est fait.


Des bribes d'envie de fumer resteront encore persistantes, mais dans l'ensemble ça sera fini.


C'est là que le vrai travail commence.


Mais c'est aussi le début de votre libération.


Vous êtes libéré de vos chaînes, il ne vous reste plus qu'à profiter de cette liberté.


Niveau de dopamine à nouveau normal.


Si on dit que le sevrage est fini, c'est tout simplement parce que les récepteur de dopamine de votre
cerveau sont morts.


Vous n'avez donc plus besoin de la cigarette ni de quoi que ce soit d'autre pour vous apporter la dopamine
qu'elle vous apportait.


Après ça fait toujours du bien d'avoir de la dopamine.


Pour ma part, j'adore faire du sport pour avoir de la dopamine.


C'est d'ailleurs le cas de beaucoup d'anciens fumeurs.


Tous les anciens fumeurs trouvent un moyen d'avoir de la dopamine sans avoir besoin de la cigarette.


Vous n'aurez d'ailleurs pas besoin de faire beaucoup de sport pour avoir accès à votre dopamine.


Vous pouvez très bien pratiquer 20 à 30 minutes de course par jour pour vous fournir cette fameuse
dopamine.

 

 

 

 

 

 

Titre 4.


De un mois à un an.


Prise de poids.


Je suis désolé de vous dire ça, mais la prise de poids sera malheureusement inévitable.


Sauf si vous avez un régime alimentaire sain et que vous pratiquez une activité physique régulièrement.


Mais dans l'ensemble, tous les anciens fumeurs prennent un peu de poids.


Ce n'est pas pour rien, la cigarette comme je l'ai dit plus haut agit comme un coupe-faim.


Non seulement ça, mais elle nous fait perdre aussi environ 139 calories pour chaque cigarette que vous
fumez.


Il est donc évident que si jamais vous ne brûlez pas ces nouvelles calories, vous allez inévitablement
grossir.


Personnellement, je l'appelle la matière première lol.


Votre corps à éliminé 30 % des poisons inhalés.


Et oui, au bout de la première année votre corps a déjà évacué environ 30 % de tous les déchets que vous
lui avez imposé.


Il vous faudra encore un peu de temps pour évacuer la totalité des déchets, mais dans l'ensemble, c'est
déjà très bien.


Il n'y a désormais plus de traces de monoxyde de carbone dans votre sang.


Une partie du goudron et de tous les résidus de combustion nocives présent dans vos poumons seront eux
aussi évacués.


Vous aurez encore quelques handicaps pour le sport, mais vous avez déjà fait beaucoup de chemin.


Vous perdez les habitudes du fumeur.


Ça y est, votre système immunitaire fonctionne exactement comme celui d'un non fumeur.


Toutes les maladies saisonnières et autres vous affecterons au même titre que les non-fumeurs.


Vous serez beaucoup moins vulnérable aux maladies volatiles.


Quant à votre guérison, que ce soit d'un virus, d'une maladie ou encore d'une blessure, elle sera elle aussi
de nouveau normale.


Vos globules blancs fonctionneront à nouveau normalement comme au premier jour de votre vie.


Vous avez fait le bon choix.


Vos risques cardiaques sont diminués de moitié.


En effet, tous les risques cardiaques liés à la cigarette sont diminués de 50 %.


En à peine un an d'arrêt, vos risques cardio-vasculaires sont presque au même niveau que ceux qui n'ont
jamais fumé.


Les risques d'AVC à cause du tabac ne seront bientôt qu'un vieux souvenir.


Votre système immunitaire fonctionne à nouveau normalement.

 

 

 

 


 

Titre 5.

 

De un an au reste de votre vie.

 

Le risque de cancer devient normal.


Passé un an, environ entre 5 et 10 ans selon votre consommation, les risques liés au tabac de développer
un cancer seront diminués de 95 %.


Les risque de cancer du poumon seront pratiquement équivalents à celui qui n'a jamais touché à la
cigarette.


Avec le temps, aucun des cancers ne vous touchera au même titre qu'un non fumeur.


Et le cancer de la gorge, cancer de la langue et cancer du palais sont quasi-nul.


Idem pour le cancer de l'estomac et de l’oesophage.


Votre respiration redevient normale.


Votre respiration, et votre capacité à avoir de l'oxygène dans votre corps sera égale à celui de non-fumeurs.


Toutes les activités physiques que vous voulez faire vous seront disponibles au même titre que les
non-fumeurs.


Si votre objectif ou votre rêve est de traverser la manche à la nage, vous pourrait très bien faire.


Pareil, si votre objectif est de devenir champion du monde de lutte, vous pourrez.


En tout cas, vous aurez autant de chance d'y arriver que celui qui n'a jamais touché une cigarette.


Votre niveau d'énergie redevient normal.


Votre niveau d'énergie physique sera égal à celui d'un non fumeur.


Vous pourrez courir 100 mètres même si vous ne pratiquez pas de sport, et ne pas être à bout de souffle.


Vous tiendrez en apnée au même titre qu'un non-fumeur.


Votre force physique sera la même que celui qui n'a jamais touché une seule cigarette de toute sa vie.


À gabarit égal et à force égale, bien sûr.


Je vous laisse imaginer l'énergie que vous aurez à déployer pendant vos ébats sexuels ;-).


Vous vous énervez moins vite.


En effet, le fait de fumer nous rend plus colérique.


Le fait d'avoir arrêté depuis une telle période vous fera être zen naturellement.


Vous serez beaucoup moins susceptible, et beaucoup moins colérique que quand vous fumiez.


Vous aurez moins tendance à vous emporter face aux événements qui sont d'habitude ou vous fumiez,
vous mettaient en colère.


Votre corps vous remerciera.


Votre corps vous criera le merci à chaque fois que vous lui poserai la question.


Non seulement vous savourez bien plus la nourriture que vous consommerez.


Mais en plus, vous vous sentirez beaucoup mieux que quand vous fumiez.


Avec le temps, votre peau et votre visage refléteront l'énergie et la santé.


De plus, le nouveau vous est prêt pour votre nouvelle vie.


Je vous souhaite tout le bonheur et toute la santé que vous procurera l'arrêt du tabac.


À votre santé.


Yann, du blog : paquetoxique.com

 

 

 

 

 

 

No Pain, No Gain => Pas d'efforts, pas de récompenses !

 

SUIVRE TOUTE MON ACTUALITÉ.

 

Des questions ?

 

Des commentaires !

 

N'hésitez surtout pas, je me ferai un plaisir d'y répondre dans les plus brefs délais ! 

 

Aussi, si vous aimez ce blog et que vous voulez contribuer à son soutien, c'est très simple, vous pouvez juste si vous le souhaitez passer par mes deux partenaires préférés, merci. 

 

Ma communauté sportive Overblog.

 

Pour ce qui est des articles invités c'est ICI qu'il faut aller, tout y est clairement expliqué dans les moindres détails, n'hésitez surtout pas à me contacter et votre article sera sur mon blog !

 

LE LEADER AMAZON : trouvez tout ce dont vous avez besoin pour la pratique de la Musculation et du Fitness et même bien plus encore !

 

N'hésitez vraiment pas à liker et à partager cet article, je vous remercie toutes et tous !

 

À très bientôt camarades sportifs, bien sportivement et amicalement, Sébastien Dubusse.

 

#blog musculation sébastien dubusse #musculation #bodybuilding #fitness #streetworkout #crossfit #bodypump #cardio #régime sèche musculaire
#diététique sportive #compléments alimentaires #minceur #perte de poids #maigrir #ventre plat #photos musculation #plans d'entraînement 
#fullbody #halfbody #split training #entraînement poids de corps #bancs musculation #chaise romaine #exercices musculation #tractions barre fixe
#dips #pompes #développé couché #coaching musculation #abdominaux #biceps #triceps #pectoraux #dorsaux #épaules #quadriceps #mollets #ischios  
#blessures musculation #mal de dos #hygiène de vie #forme #santé #tabac #jogging #running #footing #vélo #natation #aquagym #souplesse musculaire
#étirements #surentraînement #techniques d'intensification #haltères #kettlebells

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Bruce Debaize 07/01/2019 06:09

Bravo et merci pour cet encouragent discours.
Force à vous!

Sébastien Dubusse 07/01/2019 10:52

Bonjour Bruce, merci et pas de quoi, bien d'autres articles suivront, voilà pourquoi je vous conseille de vous inscrire à ma newsletter, merci et à très bientôt j'espère ! :-)
Bien sportivement, Sébastien Dubusse.